du mois d'août en général et d'une certaine forme de solitude

Publié le 23 Août 2008

Ces quelques mots pour bien montrer que je suis un homme soucieux de la cause des femmes, voire un tantinet féministe, oui, féministe, je crois que le mot n'est pas trop fort.

Le mois d'août venu donc, je me suis retrouvé bien seul (on l'aura compris à la lecture de certains des articles précédents). Ceci dit, ceci dit, ce n'est pas faute de l'avoir cherché.

De mes diverses errances culturelles, j'ai avant tout retenu que les acteurs pornos sont généralement assez indélicats, voire franchement grossiers avec leurs partenaires. En général, c'en est même choquant. Pour prolonger ma réflexion, je dirais en toute honnêteté que certaines scènes me plongent dans des abîmes de perplexité.

Comme quoi, certaines profondeurs ne sont atteignables que devant les spectacles les plus incongrus.

Voilà.

Rester con, c'est aussi devant son écran.


Rédigé par Solal Aronowicz

Publié dans #aphorismes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article