symbole

Publié le 27 Janvier 2010

"C'est parce que l'homme est seul qu'il a si terriblement besoin de symboles. D'un crâne, d'amulettes, d'objets de conjuration. La conscience vertigineuse de la fin de l'être dans la mort. A chaque instant, la ruine. Peut-être faudrait-il regarder la passion d'un crâne, et singulièrement d'un crâne hanté, comme une manifestation désespérée d'amour de soi, et du monde déjà perdu."

Jacques Chessex, le dernier crâne de M. de Sade, éditions Grasset et Fasquelle, Paris, 2009

Rédigé par Solal Aronowicz

Publié dans #citations

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Eric LOW 28/01/2010 19:45


hello Solal !
cette considération me laisse perplexe...
y trouver de l'amour de soi ?


Solal Aronowicz 29/01/2010 07:58


et, et du monde perdu, de l'amour de soi perdu. En tout cas, malgré tout, Solal ne l'a pas encore retrouvé.